Parlez-en à votre pharmacien

November 02, 2022
Q:

Comment puis-je aider mon pharmacien.ne ?

A:

Les pharmaciens et les techniciens en pharmacie sont restés en première ligne des soins de santé tout au long de la pandémie, et bien qu'ils soient heureux de pouvoir prendre soin de leurs communautés, comme de nombreux praticiens des soins de santé de première ligne, ils sont également mis à rude épreuve.  

Selon une enquête sur la santé mentale et le bien-être des professionnels de la pharmacie au Canada, menée en mai par Abacus Data, neuf pharmaciens sur dix sont en situation d'épuisement professionnel ou presque. 

Seul un professionnel de la pharmacie sur cinq considère que sa santé mentale est bonne ou très bonne, et 75 % des personnes interrogées ont envisagé de quitter complètement la profession. Les trois principales causes de stress identifiées par les personnes interrogées sont : le stress lié à la pandémie, l'augmentation du harcèlement et les problèmes de personnel. 

Notre priorité a toujours été de vous fournir une pharmacothérapie sûre et efficace. Comme c'est souvent le cas, la pandémie de COVID-19 a rendu plus évidentes les pressions existantes dans les pharmacies.  

Les pharmaciens du Nouveau-Brunswick sont fiers de pouvoir évaluer et prescrire une quarantaine d'affections mineures, y compris les infections des voies urinaires. Nous comprenons qu'il s'agit d'un avantage pour vous, le patient, et que cela soulage le stress de nos salles d'urgence surchargées.  

En plus de ces responsabilités, les équipes de pharmacie ont assumé le rôle d'administrer la majorité des vaccinations COVID-19. Cela va de pair avec la fourniture de vaccins contre la grippe, le zona et la pneumonie à pneumocoque, pour n'en citer que quelques-uns. Les pharmaciens peuvent aussi maintenant évaluer et prescrire une thérapie antivirale pour les COVID-19 légers à modérés.  

En gardant à l'esprit ces pressions qui s'exercent sur la pharmacie, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour nous aider à vous aider. 

Si vous êtes à court de renouvellements d'ordonnances et que vous ne pouvez pas vous rendre à temps chez votre prestataire de soins primaires, vos pharmaciens peuvent évaluer et prescrire, le cas échéant, la poursuite des soins des ordonnances pour les affections chroniques et stables. 

Bien entendu, nous donnerons toujours la priorité aux médicaments dont vous avez besoin de façon urgente. Il peut s'agir, par exemple, d'antibiotiques, d'un nouveau médicament contre la douleur ou de toute autre nouvelle thérapie médicamenteuse dont vous avez besoin de toute urgence. La plupart des médicaments délivrés au cours d'une journée ne sont pas de nouveaux médicaments et sont des médicaments pris pour des conditions médicales chroniques et stables.  

Prévoyez suffisamment de temps dans votre journée pour faire exécuter votre ordonnance. Ces responsabilités supplémentaires nous obligent à penser différemment à notre flux de travail. Dans de nombreux cas, il n'est plus raisonnable de s'attendre à un temps d'attente de 10 à 15 minutes pour votre ordonnance. Un temps d'attente raisonnable dans l'environnement actuel est d'une heure. Si vous avez plusieurs médicaments, ce temps sera plus long.  

Récemment, l'Ordre des pharmaciens du Nouveau-Brunswick a amélioré ses normes de pratique pour la préparation des médicaments. Cela signifie que, dans la plupart des cas, les ordonnances pour de nombreuses crèmes, onguents et autres médicaments composés nécessitent un minimum de 24 heures de préparation.  

Nous savons que vous avez mieux à faire de votre temps que d'attendre que votre ordonnance soit prête. Si vous faites exécuter une nouvelle ordonnance, demandez qu'on vous envoie un message texte ou qu'on vous appelle lorsque votre ordonnance est prête.  

Demandez à être inscrit au renouvellement automatique des ordonnances que vous prenez régulièrement. N'attendez pas d'être à court de médicaments pour venir chercher votre renouvellement. 

Planifiez à l'avance, dans la mesure du possible, un entretien individuel avec votre pharmacien. Qu'il s'agisse de s'asseoir avec votre pharmacien pour faire une revue complète de vos médicaments ou de vous faire vacciner contre la grippe avec un assistant en pharmacie, prendre un rendez-vous vous permettra d'utiliser au mieux votre temps et le nôtre. 

La chose la plus importante que vous puissiez faire pour aider le personnel de votre pharmacie est d'être gentil et patient lors de vos interactions avec nous, et de nous traiter avec respect. Nous savons que, souvent, lorsque vous venez à votre pharmacie, vous êtes malade, inquiet et fatigué. Nous sommes là avec vous dans ces moments-là, et nous continuerons à travailler avec vous pour trouver la façon la plus efficace de vous soigner dans les pharmacies communautaires du Nouveau-Brunswick. 

Le Dr Kevin Duplisea (PharmD BSc. Pharm, BSc. ACPR) est pharmacien chez Shoppers Drug Mart à Quispamsis, au Nouveau-Brunswick. Ses opinions sont publiées à des fins éducatives et informatives seulement, et ne sont pas destinées à constituer un diagnostic, un traitement ou à remplacer un avis, un diagnostic ou un traitement médical professionnel. Envoyez vos questions à AskYourNBPharmacist@gmail.com.