Parlez-en à votre pharmacien

septembre 10, 2020
Q:

Le vaccin contre la grippe n’a aucun effet contre la COVID-19, alors pourquoi faire l’effort de se faire vacciner?

A:

Le vaccin antigrippal est la meilleure chose qu’on puisse faire en tant que Néo-Brunswickois pour se protéger contre la grippe saisonnière.

La grippe est une infection respiratoire virale qui touche chaque année des millions de Canadiennes et de Canadiens, en particulier les aînés, les enfants et les personnes aux prises avec des problèmes de santé chroniques. Une personne infectée peut être contagieuse avant de présenter des symptômes et rapidement propager la maladie. Bien que la plupart des gens se rétablissent en sept à dix jours, la grippe peut rendre gravement malade.

Au cours de la saison de la grippe 2019-2020, le Nouveau-Brunswick a recensé 959 cas d’influenza de type A confirmés en laboratoire, 1379 de type B et 13 de type A et B combinés. La saison dernière, plus de 200 Néo-Brunswickois ont été hospitalisés pour la grippe, dont 43 ont dû être admis aux soins intensifs. On a également déploré le décès de 11 Néo-Brunswickois à cause de cette maladie. En comparaison, le Nouveau-Brunswick a enregistré, jusqu’à présent, 192 cas confirmés de COVID-19 et deux décès.

Le vaccin contre la grippe aide à protéger contre cette maladie ou du moins à en réduire la gravité et la durée. Compte tenu de la pandémie actuelle, il est encore plus important de prévenir la grippe. Il est vrai que le vaccin antigrippal ne protège pas contre la COVID-19, mais il est très probable que les personnes qui contractent à la fois la grippe et la COVID-19 auront des problèmes de santé plus graves. Il faut aussi comprendre que la vaccination ne protège pas seulement votre santé, mais aussi celle des personnes vulnérables. Donc, la décision de ne pas vous faire vacciner ne concerne pas que vous; elle touche aussi toutes les personnes avec qui vous êtes en contact : votre famille immédiate, vos collègues de travail, vos copains de sport, votre coiffeur, le personnel de l’épicerie, les travailleurs de santé de première ligne… la liste est longue.

À l’heure où on attend avec impatience la disponibilité d’un vaccin anti-COVID-19 pour que la vie reprenne son cours normal, comment peut-on décider de tourner le dos au vaccin contre la grippe? Difficile à imaginer!

L’épidémie de grippe espagnole de 1918-1919 a tué pas moins de 40 millions de personnes dans le monde. Il a fallu attendre 1942 pour enfin avoir un vaccin efficace contre les virus de type A et de type B.

Prévention et contrôle des infections Canada donne une excellente explication du fonctionnement des vaccins (https://ipac-canada.org/influenza-resources.php). Le vaccin contre la grippe est composé, d’une part, de souches de virus de la grippe tuées qui étaient en circulation l’année précédente et, d’autre part, de souches considérées comme présentant un risque pour l’année en cours. Le virus est alors traité en laboratoire pour ne pas provoquer la maladie, mais pour être reconnu par l’organisme comme un « envahisseur » et déclencher la production d’anticorps. Ces anticorps fabriqués avant l’apparition de la grippe permettent à l’organisme de combattre le virus avant qu’il cause la maladie. Il existe deux grands types de virus de la grippe (A et B) qui se déclinent en de nombreuses souches. Le vaccin 2020-2021 comprendra deux souches de grippe A (dont la souche pandémique H1N1 de 2009) et deux souches de grippe B.

Pour la saison de la grippe 2020-2021, le gouvernement financera un programme de vaccination universel pour tous les résidents du Nouveau-Brunswick. Les Néo-Brunswickois âgés de six mois et plus recevront un vaccin quadrivalent. Les personnes de 65 ans et plus vivant dans des établissements de soins de longue durée, quant à elles, recevront un vaccin antigrippal fortement dosé. La province devrait recevoir les vaccins antigrippaux au début du mois d’octobre. Je vous encourage à communiquer avec votre pharmacie au cours des prochaines semaines pour prendre rendez-vous afin de vous faire vacciner contre la grippe. Si la COVID-19 nous a appris une chose, c’est que nous sommes tous solidaires. Les gens des Maritimes veillent les uns sur les autres, surtout quand les temps sont durs. Je vous encourage donc dès maintenant à prendre soin de vos voisins en vous faisant vacciner contre la grippe en octobre prochain!

Le Dr Kevin Duplisea (BScPharm, PharmD, ACPR) est pharmacien au Sharp’s Corner Drugstore de Sussex, au Nouveau-Brunswick. Les opinions qu’il exprime ne sont publiées qu’à titre éducatif et informatif. Elles ne visent pas à établir un diagnostic ou à proposer un traitement ni à remplacer un avis, un diagnostic ou un traitement médical. N’hésitez pas à envoyer vos questions à AskYourNBPharmacist@gmail.com.