40 pour 40

En l'honneur du 40e anniversaire de l'APNB, nous avons lancé une nouvelle série de profils pour souligner le travail unique et excellent de 40 professionnels de la pharmacie. Connaissez-vous un professionnel de la pharmacie du Nouveau-Brunswick dont nous devrions souligner le travail? Envoyez vos suggestions à Coleen Jardine à executiveassistant@nbpharma.ca

#12 de 40 - LEE-ANN RITCHIE

Voici Lee-Ann Ritchie!

Lee-Ann est une pharmacienne qui rassemble sa communauté, un patient à la fois. "Les deux dernières années ont sans aucun doute été les plus folles de ma carrière et les patients qui me prennent à part pour me dire que je les aide, cela signifie beaucoup pour moi." La communauté unie de Woodstock a été impactée autant que n'importe quelle autre dans la province, et comme d'autres pharmacies, Newnham & Slipp Guardian est restée ouverte afin que le personnel continue de fournir non seulement des services de soins de santé vitaux, mais aussi un confort et un soutien indispensables à leurs patients. Cette interaction en personne avec les patients (même masqués à distance) a servi de support pour de nombreuses personnes de sa communauté pendant les premiers stades de la pandémie.

Lee-Ann savait qu'elle serait pharmacienne dès un jeune âge alors qu'elle grandissait en regardant sa mère, la pharmacienne/propriétaire, Barb Kierstead, s'occuper des patients de Newnham & Slipp. Quelques années plus tard, Lee-Ann est restée fidèle à son rêve de devenir pharmacienne et a obtenu son diplôme du Collège de pharmacie de l'Université Dalhousie en 2000. « La pharmacie a toujours été ma passion et ma mère a toujours été mon inspiration. » Lee-Ann a travaillé aux côtés de sa mère après avoir obtenu son diplôme de Dal, est devenue gérante en 2003 et a finalement acheté la pharmacie en 2015. De plus, elle a représenté le district 4 au conseil d'administration de l’APNB de 2010 à 2014, a siégé à deux comités et un groupe de travail.

Merci d'être un brillant exemple d'une pharmacienne dévouée, axée sur la famille et la communauté, Lee-Ann.

#11 de 40 - ROB ROSCOE

Voici Rob Roscoe!

Rob est un pharmacien passionné par l'aide aux personnes atteintes de diabète. En tant qu'éducateur agrée en diabètes (EAD) pendant 15 de ses plus de 30 années en pharmacie, il connaît tous les sujets liés au diabète, des complications à la gestion médicale en passant par la gestion du mode de vie. En tant que pharmacien, la force de Rob est la gestion des médicaments. Il pratique actuellement en travaillant en collaboration avec des médecins pour animer des cliniques de consultation de patients. Cela permet à Rob et au médecin de famille d'évaluer les besoins spécifiques de chaque patient et de déterminer la meilleure façon de soutenir les patients à l'avenir. Rob commence chaque session avec cette question: Que voulez vous savoir et avec quoi puis-je vous aider concernant votre diabète aujourd'hui ? Cela permet à Rob de savoir ce qui préoccupe les patients et lui permet de guider la conversation pour les aider à réaliser qu'ils peuvent s'aider eux-mêmes en discutant de toutes les options disponibles. Il dit que les patients et leurs familles quittent ses séances en se sentant plus confiants qu'ils peuvent gérer eux-mêmes leur diabète avec "un peu d'aide de Rob et de leur médecin de famille".

"Chaque patient étant unique est un défi que j'accepte, car cela rend ma pratique assez polyvalente, et c'est ce que j'aime le plus dans ce que je fais", déclare Rob. "C'est également formidable de discuter avec des médecins pour élaborer sur le rôle des pharmaciens dans les soins de santé et le diabète, en particulier". Un professionnel de la santé réglementé peut devenir un éducateur agréé en diabètes en effectuant 800 heures de pratique (pour des tâches telles que l'enseignement de la façon d'administrer des injections ou des conseils sur les médicaments contre le diabète) sur une période de trois ans, suivie d'un examen compréhensif. La certification doit être renouvelée tous les cinq ans en ayant suivi 250 heures de formation continue ou en réécrivant l'examen.

Merci, Rob, d'utiliser votre expertise spécialisée pour améliorer la vie des Néo-Brunswickois atteints de diabète.

#10 de 40 - TRACIE BLAKNEY PAIXAO

Voici Tracie Blakney Paixao!

La partie préférée d’être une pharmacienne pour Tracie est d'aider les gens à planifier leurs vacances ! Beaucoup n'associent pas la planification des vacances à la profession de pharmacien, mais Tracie fait partie d'un nombre croissant de pharmaciens Néo-Brunswickois qui ont une formation spécialisée en médecine des voyages. Tracie a obtenu son certificat en santé des voyageurs en 2017 de la Société internationale de médecine des voyages après avoir passé l'examen à Barcelone, en Espagne. À la Clinique de voyage Shoppers Drug Mart et au Centre de vaccination contre la fièvre jaune du gouvernement du Canada à Quispamsis, elle consulte les patients avec ou sans rendez-vous pour discuter de conseils spécifiques au patient avant le voyage. Ses conseils sont en fonction de l'itinéraire, de la prévention des maladies infectieuses spécifiques à la géographie par la vaccination, prévention du paludisme spécifique à la ville, prévention et traitement de la diarrhée des voyageurs, prévention des maladies des insectes par destination, maladie d'altitude, alertes de voyage à jour, allocations de médicaments spécifiques à chaque pays et informations spécifiques à chaque pays.

Sa formation et sa certification lui permettent de prescrire et d'administrer un plus grand nombre de vaccinations avant le voyage ainsi que les médicaments dont les patients peuvent avoir besoin d'emporter avec eux. "J'adore la médecine des voyages parce que les gens qui partent en voyage sont tellement enchantés et heureux de voyager. C'est un tel plaisir de partager leur joie », dit Tracie. L'amour de Tracie pour la pharmacie doit être contagieux. Sa fille est en troisième année à l'école de pharmacie de l'Université Dalhousie. Tracie est également la préceptrice d'un diplômé international, faisant 20 semaines d'expérience pratique au Canada. En plus de sa pratique déjà bien remplie, Tracie forme des pharmaciens et des techniciens en pharmacie autorisés à administrer des injections dans le cadre du programme CPE de l'Université Dalhousie.

Merci de faire progresser la profession grâce à vos compétences spécifiques, Tracie. Votre passion pour le métier et pour la pharmacie de voyage ne connaît pas de frontières !

#9 de 40 - TOBY BRANSCOMBE

Voici Toby Branscombe !

Toby aide à tracer un nouveau chemin dans la profession de pharmacie au Nouveau-Brunswick. En 2015, elle est devenue l'une des premières techniciennes en pharmacie inscrites dans la province et l'année dernière, elle est devenue l'une des premières techniciennes à être formées et autorisées à administrer des injections, une décision qui lui a permis d'aider à protéger les Néo-Brunswickois contre la COVID-19. Toby a fait ses débuts dans le domaine de la santé en travaillant dans les services de soins à domicile pour la Croix-Rouge canadienne, mais comme les heures étaient irrégulières et non garanties, elle était à la recherche d'un nouvel emploi. Après avoir terminé sa formation au ‘Compu College’, Toby a commencé à travailler comme assistante en pharmacie au Jean Coutu de Fredericton en 2007. Elle a poursuivi sa formation en 2012 en débutant un programme de transition pour devenir technicienne en pharmacie. Elle a satisfait aux exigences des tests nationaux et est devenue technicienne en pharmacie inscrites en 2015 lorsque l'Ordre des pharmaciens du Nouveau-Brunswick a commencé à réglementer la profession de technicienne.

"C'est la meilleure décision que j'ai jamais prise. Cela a été si différent et pourtant si gratifiant. J'aime travailler avec le public et aider ma communauté. Toby aime tous les aspects du travail, y compris le traitement et la préparation sécuritaire des médicaments, ainsi que d'autres tâches telles que la gestion des stocks. Elle ajoute qu'en tant qu'une des techniciennes en pharmacie les plus expérimentées, elle assiste au processus d'entrevue et d'intégration des nouveaux membres de l'équipe, établit leur calendrier de formation et aide à leur formation, que ce soit en les encadrant sur le système de distribution de médicaments ou en les aidant à parler avec les patients.

Merci d'avoir si gentiment aidé votre communauté grâce à votre expertise et à votre amour de la profession, Toby.

#8 de 40 - CINDY AULT

Voici Cindy Ault!

Depuis son premier emploi en tant que caissière au Shoppers Drug Mart à Bathrust en dixième année, Cindy savait que sa véritable vocation était en pharmacie. Travailler en pharmacie à un si jeune âge lui a montré clairement à quel point les pharmaciens aident leurs communautés. « ä a toujours été la pharmacie pour moi. Aider les gens est ce qui m’a inspiré à devenir pharmacienne et c’est ce qui me motive à ce jour. » Sans aucun doute sur sa future carrière, Cindy a étudié à l’Université Dalhousie et a gradué avec son Baccalauréat en sciences en pharmacie en 2013 et travail maintenant au Jean Coutu à Bathurst.

Elle a également suivi différents programmes de formation Medisca, spécialisés pour la préparation stérile et non stérile, en 2015 et 2016. Cette formation lui permet de se concentrer sur la gestion topique de la douleur, tels que les crèmes pour la douleur, vu que cela est la spécialité de cette pharmacie. Elle collabore avec des médecins pour adapter des recettes en toutes sécurité, en fonction de la situation des patients. Sa capacité à adapter les médicaments des patients en fonction de leurs besoins contribue à leur processus de guérison. En plus de son travail, Cindy offre des présentations au personnel des maisons de retraites sur le sommeil et l'insomnie, le diabète et l'utilisation des dispositifs pharmaceutiques couramment utilisés. Elle contribue également à promouvoir le rôle des pharmaciens dans la communauté en donnant des présentations au public sur la profession.

Merci de suivre ta véritable vocation et de toujours faire un effort supplémentaire pour aider les patients, Cindy.

#7 de 40 - ANDREW BRILLANT

Voici Andrew Brillant!

Andrew savait toujours qu’il voulait travailler dans le domaine de la santé, mais n’a pas décidé de devenir pharmacien jusqu’à ce qu’il cherche parmi des programmes universitaires pendant sa dernière année d’école secondaire, là où il a découvert les certaines façons dont les pharmaciens peuvent aider leurs patients. Cette réalisation l’a mené à une carrière gratifiante en tant que pharmacien hospitalier; Son travail collaboratif avec d’autres fournisseurs de services de la santé a aidé d’innombrables patients, ainsi qu’avancé la profession. Après avoir été diplômé avec un Baccalauréat en Science en Pharmacie de l’Université de Saskatchewan en 2003, Andrew est retourné à sa province natale, au Nouveau-Brunswick. Il a passée 13 ans à partager son temps entre l’hôpital régional de Saint John et le centre de santé communautaire St. Joseph, où il a soigné des patients en collaboration avec des médecins, des infirmières praticiennes et d'autres fournisseurs de soins de santé. Cet environnement lui a permis de travailler à la pleine portée de la pratique de la pharmacie au Nouveau-Brunswick.

« J’ai travaillé directement avec les gens dans ma communauté, fait des décisions à propos de leurs médicaments, les aidés à cesser de fumer, était capable de commander et d’interprété des test de laboratoires afin de surveiller les patients dans certaines circonstances, tels que les gens qui prennent des anticoagulants. C'est le travail le plus gratifiant que j'ai jamais fait dans ma carrière », dit-il. Depuis 2020, Andrew travaille comme gestionnaire de site de pharmacie pour le réseau de santé Horizon pour l'hôpital du comté de Charlotte, l'hôpital St. Joseph et le centre de santé de Sussex. Andrew a également siégé au conseil d'administration de l'APNB pendant 9 ans, dont trois ans à titre de président, et a fait du bénévolat auprès de la division du Nouveau-Brunswick de la Société Canadienne des Pharmaciens d'Hôpitaux pendant deux ans.

Merci, Andrew, d'être un brillant exemple de la façon dont les pharmaciens peuvent utiliser leur expertise et leurs compétences en matière de médicaments afin améliorer l'accès aux soins de santé primaires pour les Néo-Brunswickois.

#5 et #6 de 40 - GREG & LOREIGH MACKAY

Voici Greg et Loreigh MacKay!

Après s'être rencontrés à l'école de pharmacie de l'Université Dalhousie en 2006, Greg et Loreigh sont passés de partenaires de laboratoire à partenaires de vie. Loreigh travaille comme pharmacienne de relève, offrant une gamme complète de services, y compris l'évaluation et la prescription d'affections bégnines, la distribution et les injections de méthadone, qui sont particulièrement en demande pendant cette pandémie. « J'aime pouvoir aider les gens partout dans la province. C'est une façon très gratifiante de travailler dans mon domaine. » Travailler comme pharmacienne de relève permet à Loreigh de contrôler son horaire, ce qui contribue à l'équilibre travail/vie personnelle. Cette flexibilité l'a également aidée, elle et Greg, à jongler avec les besoins de leurs deux jeunes enfants pendant la fermeture des écoles pendant la pandémie.

Une journée typique pour Greg se déroule à la pharmacie Jean Coutu à Fredericton, où ses tâches comprennent la distribution, la préparation, la prescription d’affections bégnines et les vaccinations. Greg a une formation spécialisée en traitement d’opioïdes de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC). « En grandissant, les parents de mon meilleur ami étaient pharmaciens et nous allions à la pharmacie presque tous les jours. J'ai admiré la façon dont ils ont influencé leur personnel et les relations qu'ils ont bâtis avec les clients. Cette admiration et le sentiment qu'on pouvait toujours faire plus pour aider les gens, c'est ce qui m'a fait penser à devenir pharmacien. Greg et Loreigh travaillent parfois côte à côte au Jean Coutu créant une belle dynamique de travail pour ce duo de pharmaciens.

Merci à tous les deux pour votre contribution à la profession de pharmacien.

#4 de 40 - DOUGLAS DOUCETTE

Voici Doug Doucette!

Vous le reconnaissez peut-être comme le Directeur de pharmacie pour le Réseau de santé Horizon, mais son cheminement vers une carrière en pharmacie a commencé dans un contexte différent – les forces armées Canadiennes. Après avoir étudié en science à l’Université de Dalhousie, Doug s’est enrôlé en tant qu’Élève-officier dans le Programme de formation des officiers afin qu’il puisse servir son pays pendant qu’il obtienne son diplôme en pharmacie. Cette décision l’a mené à une carrière impressionnante de 21 ans en tant que pharmacien (officier) avec les Forces armées canadiennes, incluant du travail dans des hôpitaux militaires, des cliniques, dépôts d’équipement médicaux à Halifax, Gagetown, Petawawa, Calgary et Edmonton. Il a complété deux missions à l’étranger en tant que pharmacien (officier) dans un hôpital chirurgical avancé en ex-Yougoslavie ainsi qu’une clinique médicale et la fourniture d’équipement à Kandahar, en Afghanistan.

Pendant son temps à BFC Borden, il a servi com pharmacien à plus de 1000 réfugiés kosovars, et à BFC Edmonton, il a coordonné le programme de normes cliniques pour la pharmacie et a encadré les pharmaciens dans les unités de soins intensifs, les services de chirurgie et de traumatologie de l'hôpital Royal Alexandra. Après avoir quitté le service actif en 2006, Doug est resté officier de réserve en pharmacie pendant encore huit ans avant de prendre sa retraite avec le grade de Major. Doug a continué d’être un leader en pharmacie dans sa carrière civile. Il a été président de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux et enseigné au collège de pharmacie de Dalhousie. Doug dit que son expérience militaire lui a appris de précieuses leçons qui l'ont aidé à diriger les pharmaciens d'hôpitaux au Nouveau-Brunswick, surtout pendant la COVID-19. « J'ai toujours aspiré à faire ressortir le meilleur des gens, à utiliser judicieusement les atouts et ressources et à prendre des décisions fondées sur des preuves et centrées sur les besoins des patients », dit-il.

Merci de continuer à servir la profession de pharmacien à si grande échelle, Doug.

#3 de 40 BRAD STEEVES

Voici Brad Steeves!

Brad est un pharmacien copropriétaire de la pharmacie Mapleton à Moncton, une pharmacie qui se spécialise dans la préparation de médicaments à partir de leurs ingrédients de base pour répondre aux besoins uniques des patients. Brad et son équipe peuvent tout faire, que ce soit la préparation d’injections stériles sur mesure ou transformer des médicaments en bonbon pour que ce soit plus facile à ingérer pour un enfant. Vous avez une allergie à une charge ou la production de votre médicament a cessé? Brad peut probablement vous aider en préparant exactement ce dont vous avez besoin. Brad a approfondi sa formation de préparation en suivant divers programmes, notamment à l'Université de Floride, et il siège actuellement au groupe de travail sur les normes stériles de l'Association nationale des organismes de réglementation de la pharmacie (ANORP).

Lui et son équipe travaillent de façon collaborative avec d’autre professionnels de la santé dans de nombreux domaines incluant les soins palliatifs. Par exemple, son équipe élabore une thérapie injectable personnalisée qui soulage les symptômes et qui est livrée au domicile du patient. Ceci permet aux patients de rester chez eux avec leur famille en fin de vie et aide à garder les hôpitaux et les lits de soins palliatifs disponibles pour d’autres patients. Quand Brad a vu le besoin non-répondu de la province, son plan d’ouvrir une pharmacie traditionnelle a rapidement changé, ce qui se trouve à être très gratifiant. « Nous sommes un établissement unique parmi les provinces de l'Atlantique », dit Brad. « Nous offrons des services au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse. Nous en sommes vraiment fiers et nous avons une si bonne équipe pour y arriver. C'est agréable de fermer les yeux le soir et de savoir qu’on aide les gens.

Merci d'avoir élargi notre vision de la pharmacie, Brad.

#2 de 40 - AYUB CHISHTI

Voici Ayub Chishti!

Ayub est pharmacien et propriétaire de la pharmacie du campus à l’Université du Nouveau-Brunswick (qui abrite l’université St. Thomas et le NBCC) à Fredericton. La pharmacie fourni ses services aux personnes de tout âges mais majoritairement des jeunes gens, spécifiquement des étudiants post-secondaires et des athlètes en raison de l’emplacement de la pharmacie.  Ayub est diplômé de l’université Portsmouth en Angleterre, a commencé sa carrière en tant que pharmacien hospitalier à Londres et travail dans la région de Fredericton depuis 35 ans.  La pharmacie du campus est spécialisée dans la médecine des voyages et du sport, et Ayub reconnaît également la santé mentale comme un problème majeur en raison du stress académique et social, qui a été exacerbé par la pandémie.

« Mon objectif a toujours été de faire de la Pharmacie un endroit sécuritaire et positif pour tous ceux qui entrent, » dit Ayub. « Le personnel et moi-même faisons de notre mieux pour maintenir une bonne ambiance : beaucoup de rigolades, d’amusement; les clients apprécient beaucoup cela. J’espère que les clients de tout âges se sentent confortable quand ils viennent ici. Je fais ce que je peux pour fournir du soutien avec leur besoins de santé. » Ayub a obtenu la reconnaissance de l’UNB et de l’Université St.Thomas en tant que meilleur fournisseur de services de la ville. De plus, il a siégé au conseil d’administration du bureau des examinateurs en pharmacie du canada (BEPC), Pharmasave en atlantique, ARP (maintenant changé pour ‘Pharmachoice’), le centre de tennis Abony, a siégé sur des comités de l’APNB et l’OPNB et était la personne médicale désignée pour le Tribunal fédéral des pensions d'invalidité. Il soutient divers organismes charitables tels que la Chrysalis House, une maison de transition pour jeunes à Fredericton.

Merci de toujours être là pour aider vos patients et votre communauté, Ayub!

#1 de 40 - ANGELA SHEASGREEN

Voici Angela Sheasgreen!

Angela est la gérante du Pharmasave à Elsipogtog, la première pharmacie au Canada appartenant à une communauté autochtone. Angela a réagi rapidement à l’arrivée de la pandémie en mettant des protocoles de sécurité en place tels que le port d’équipement de protection individuel, l’application de la distanciation physique et espacer les visites des 80 à 100 personnes impliquées dans le programme de lutte contre les dépendances. Sa collaboration continue avec des médecins, des infirmières et des infirmières praticiennes l'a aidée à agir rapidement pour livrer les provisions nécessaires aux résidents de la communauté dans le cadre du programme de lutte contre les dépendances de la pharmacie. « L'une des raisons pour lesquelles j'aime tant ce que je fais, c'est que je travaille en équipe avec d'autres professionnels de la santé pour aider les patients à trouver les soins dont ils ont besoin », explique Angela. « Savoir que notre travail peut faire une différence dans leur vie est extrêmement gratifiant. »

Elle emballait des provisions, dont des doses de méthadone, pour que l’infirmière auxiliaire autorisée livre directement dans les allées des résidents, assurant une distribution sécuritaire et distancée. Allant au-delà, Angela a également organisé des séances d'information sur le Narcan après les heures normales, distinctes du programme de lutte contre les dépendances, afin de fournir une éducation fiable sur l'utilisation de la naloxone. S'étant adaptée à cette « nouvelle normalité », Angela organise des cliniques de vaccination COVID une ou deux fois par semaine pour faciliter la vaccination des membres éligibles de la communauté.

Merci pour vos efforts continus dédiés au bien-être des résidents d'Elsipogtog, Angela.

L’assurance-maladie couvrira les honoraires des pharmaciens pour les services relatifs à la contraception et au zona